AutoConnex Votre lien au marché secondaire de l’automobile

Choisir une région pour voir une vue d’ensemble des tendances du marché secondaire dans ce domaine.

Région en bref


Les immatriculations de véhicules légers en Alberta représentaient un total de près de 3,6 millions en 2017, dont 2,4 millions (66 %) sont des camions légers. L’âge moyen des véhicules en Alberta surpasse un peu la dizaine (10,3 ans). Il est prévu que le parc automobile atteindra de 4 millions de véhicules d’ici la fin de 2022 et que plus de 40 % des véhicules en Alberta dépasseront les 10 ans.


Répartition complète - Alberta

La région atlantique comprend Terre-Neuve-et-Labrador, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard. La superficie de Terre-Neuve-et-Labrador est la plus vaste des quatre provinces, alors que l’Île-du-Prince-Édouard s’étend sur le plus petit territoire. En ce qui concerne le parc de véhicules, ces provinces comptaient collectivement 1,83 million de véhicules légers en juillet 2017, soit 6,8 % du parc automobile canadien. La Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick représentent environ 70 % du parc automobile de cette région. Un peu plus de 50 % des véhicules de la région sont des camions légers. D’ici 2022, il est anticipé que le nombre de véhicules circulant dans la région surpassera 1,9 million, avec un taux de croissance annuel de 1,2 %.


Répartition complète - Atlantique

Un total de 26,8 millions de véhicules légers immatriculés circulaient au Canada en juillet 2017. La tendance à la hausse du parc automobile national est notable, comme en témoigne sa hausse moyenne annuelle de 2,6 % depuis 2008. Au cours des cinq prochaines années, il est prévu que le parc canadien de véhicules légers poursuivra sa croissance et excèdera 30 millions de véhicules immatriculés d’ici la fin de 2022. L’âge moyen d’un véhicule circulant au Canada a atteint 9,7 ans en 2017. Il est prévu que l’âge moyen des voitures atteindra 11,6 ans d’ici 2022, alors que celui des camions légers devrait augmenter à 9,4 ans, donnant lieu à une moyenne globale de 10,3 ans.


Répartition complète - Canada - FR

La Colombie-Britannique compte 3,7 millions de véhicules légers, soit environ 14,0 % de tous les véhicules en circulation au Canada. Il est prévu que le parc automobile de la province augmentera à environ 4,2 millions d’ici la fin de 2022, ce qui représente un taux anticipé de croissance annuelle de 2,8 %. Le parc automobile de la province arrive troisième en importance au pays, après l’Ontario et le Québec. L’âge moyen des véhicules en Colombie-Britannique s’établit à 11,7 ans, l’un des plus élevés au Canada.

 


Répartition complète - Colombie-Britannique

L’Ontario a produit 15 % de tous les véhicules légers en Amérique du Nord au cours des cinq dernières années. En fait, l’Ontario compte le plus grand parc automobile au Canada, soit 9,71 millions d’immatriculations en 2017, ou 36 % de tous les véhicules légers au pays. Le nombre de camions légers circulant dans cette province dépasse légèrement la quantité de voitures de tourisme. L’âge moyen du parc automobile de l’Ontario s’établit à 9,12 ans, comparativement à une moyenne de 9,71 ans au Canada. D’ici cinq ans, il est prévu que la taille de son parc automobile surpassera 11,1 millions de véhicules, ce qui représente un taux de croissance annuelle de 2,8 %.


Répartition complète - Ontario

En 2017, un total de 6,09 millions de véhicules légers étaient immatriculés au Québec, qui arrive au deuxième rang de nombre de véhicules au Canada. La province de Québec compte 23 % de tous les véhicules légers actuellement immatriculés au pays. Caractéristiques particulières du Québec, la province compte plus de voitures de tourisme en circulation que de camions légers et son parc automobile est généralement plus récent. L’âge moyen des véhicules du Québec s’établit à 9,0 ans, soit moins que la moyenne canadienne de 9,7 ans.  D’ici cinq ans, il est prévu que le parc automobile de la province croîtra à un taux annuel de 2%, dépassant les 6,7 millions de véhicules d’ici la fin de 2022.


Répartition complète - Québec

La Saskatchewan compte plus d’un million de véhicules légers en circulation, tandis que 830 000 véhicules sont utilisés au Manitoba. Les parcs automobiles de la Saskatchewan et du Manitoba sont appelés à s’accroître et devraient atteindre 1,1 million et 903 300 véhicules, respectivement, d’ici la fin de 2022. Ensemble, ces deux provinces représentent 7 % de tous les véhicules immatriculés au Canada. Comme en Alberta, la majorité des véhicules circulant en Saskatchewan et au Manitoba sont des camions légers.


Répartition complète - Saskatchewan et Manitoba
Voir en tant que

2017

0 Emplois
138,500 Emplois

Croissance du marché secondaire


Region 2017 2018 2019 2020 2021 2022
Canada 396,000 401,934 408,549 414,586 420,733 426,970
Colombie-Britannique 47,000 48,300 49,400 50,400 51,400 52,400
Alberta 53,000 53,400 54,300 55,100 55,900 56,800
Saskatchewan et Manitoba 31,300 31,400 31,900 32,300 32,700 33,100
Ontario 138,500 141,700 144,400 147,000 149,500 152,000
Québec 96,800 97,700 99,000 100,100 101,300 102,500
Atlantique 29,400 29,400 29,600 29,700 29,900 30,100
Voir en tant que

Cliquez sur les chiffres ci-dessus pour voir les programmes commerciaux dans cette région.

Croissance du marché secondaire


La diversité est une priorité.


Le marché secondaire est plus diversifié qu’on le pense. Des gens de tous les horizons se rassemblent pour fournir un service exceptionnel et faire un travail extraordinaire.


Répartition par genre

Hommes et femmes travaillant au sein du marché secondaire


Hommes in 2017

90%

Femmes in 2017

10%

Voir en tant que

Répartition selon l’âge

Groupes d’âge (ans)

Tranche d’âge Pourcentage
Moins de 20 7%
20 - 29 28%
30 - 39 20%
40 - 49 23%
50 - 59 17%
60+ 5%

Comment le taux d’emploi se compare-t-il?


Le taux de chômage du Canada s’est établi à 7,7 %, contre 5,0 % dans le secteur du marché secondaire de l’automobile*. Dans chacune des six régions du Canada, le taux de chômage du marché secondaire de l’automobile est constamment inférieur au taux de chômage général. En fait, les plus faibles taux de chômage du marché secondaire de l’automobile sont constatés en Colombie-Britannique (4,1 %), en Ontario (4,3 %) et au Québec (4,4 %).

Taux d’emploi canadien c. taux d’emploi du marché secondaire


Taux d’emploi canadien
en 2017

93%

Taux d’emploi du marché secondaire
en 2017

96%
388.1k

Personnes à l’emploi du marché secondaire de l’automobile,
d’après une étude des perspectives
de 2016.


Voir en tant que

Comparaison de l’emploi au sein du marché secondaire de l’automobile à d’autres industries au Canada

Agriculture 280k
Ressources naturelles (foresterie, pêche, mines, exploitation en carrière, extraction de pétrole et de gaz) 330k
Marché secondaire de l’automobile 388k
Construction 1,409k
Fabrication 1,725k
Secteur Taux
Agriculture 279.50
Ressources naturelles (foresterie, pêche, mines, exploitation en carrière, extraction de pétrole et de gaz) 329.60
Marché secondaire de l’automobile 388.10
Construction 1,409.30
Fabrication 1,724.80